Liepāja – 2e partie: Les fortifications

| 35 images

À la fin du 19e siècle, sous l’empire russe, Liepāja (plus précisément son quartier de Karosta) avait été choisie pour accueillir une base navale et ce, pour deux raisons stratégiques:  1) la ville est située sur la côte de la mer baltique et 2)  contrairement aux autres emplacements possibles en Finlande, Estonnie, Russie… cette portion de la mer baltique ne gèle pas en hiver.

C’est ainsi que naissa le rôle militaire de Liepāja.

Afin de protéger la base, l’armée russe décida alors de construire un système de fortifications qui ceinturerait celle-ci.  Un grand nombre de forteresses furent alors érigées autour de la base, afin de la protéger d’éventuelles menaces extérieures.

Toutefois, en 1908, le tsar Nicholas II décida d’abandonner ce système de fortifications, ne le trouvant pas assez efficace.  Certaines portions furent détruites et beaucoup d’autres, laissées à l’abandon.  Ce sont les forteresses abandonnées que nous pouvons ainsi observer aujourd’hui.  Après plus d’un siècle d’abandon, la mer a tranquillement repris possession de ses berges  Sous l’action de l’eau, le sable a travaillé et les forteresses se sont affaissées… et brisées.  Aujourd’hui, elles ne sont plus que des ruines…. mais elles offrent un très beau spectacle.